Rechercher x

Observation des baleines

Observez les Baleines Depuis la Côte

Les meilleurs endroits pour observer les baleines de près sont à Head of Bight, sur la Péninsule d'Eyre, et à Victor Harbor, sur la Péninsule de Fleurieu.

Au premier rang

La côte sud-australienne est ponctuée de nombreux sites  exceptionnels, rendus plus spectaculaires encore lors de la  migration annuelle  des baleines franches australes!

 

Apprenez-en plus sur ces doux géants des mers, longs de 18 mètres et pouvant peser jusqu’à  90 tonnes, dans les centres d'interprétation de Victor Harbor, sur la Péninsule de Fleurieu et de Head of Bight, sur la côte du Nullarbor. Ces centres sont ouverts durant toute la période de migration, du 1er Juin au 31 Octobre.

 

À Victor Harbor (à peine une heure et demi de route depuis Adélaïde) procurez-vous une carte (gratuite) et glanez informations et conseils au SA Whale Centre pour vous assurer une expérience d’observation réussie.

 

Le Centre d'interprétation de Head of Bight dispose d'une promenade de 300 mètres et d’une plateforme d'observation spécialement aménagée. Difficile d'imaginer un meilleur endroit pour observer les baleines !

 

Lors de la saison de migration des baleines de nombreuses activités sont organisées; renseignez-vous!

 

Retour vers l’Antarctique

Les baleines franches australes arrivent de l'Antarctique vers la fin mai ou début juin. Les premières que l’on repère sont généralement enceintes et prêtes à mettre bas.  

 

Lorsque les baleineaux sont nés, ils copient leurs mères, sautant hors de l'eau et jouant entre eux. En grandissant, ils gagnent en force et se préparent pour le long voyage de retour vers les eaux froides de l'Antarctique. La plupart quittent les côtes sud-australiennes vers la mi Octobre.

 

Les baleines nagent lentement et le voyage leur prend du temps. C’est une des raisons pour lesquelles elles ont été longtemps des proies faciles pour les baleiniers aux 19ème  et 20ème  siècles. Bien que les baleines soient désormais protégées dans les eaux australiennes depuis 1935, elles restent encore une espèce en voie de disparition.

Related Articles